Novelty emmène SGM au festival Solidays

Publié le 11/08/2016
Catégorie(s) : Lumière   |   Tag(s): LEDfestivaloutdoor

Le festival, qui a connu un record de fréquentation cette année avec plus de 200 000 visiteurs, inaugurait cette année l’Arena Club, une scène à la conception écologique constituée d’une immense structure en palettes. C’est le groupe Novelty qui s’est chargé de la mise en lumière de ce nouvel espace avec un kit complet de projecteurs SGM.

 

Arena Club Solidays 2016

 

Grâce à son partenariat avec SGM, près de 300 projecteurs ont mis en valeur cette nouvelle scène : 12 lyres G-Spot épaulées par 34 lyres G-1 Beam, 13 projecteurs wash/strobe Q-7 et 130 SixPack, des rampes composées de 6 LEDs de 44w. L’espace accueillera plusieurs DJ sets et notamment la Silent Disco Party : un concept venu des Pays-Bas où les festivaliers dansent équipés d’un casque audio sans fil, dans le plus grand silence. En charge d’éclairer cette scène innovante, le light designer Frédéric Fayard alias Aldo a bien voulu répondre à nos questions.

test

 

Quel était le concept du « Light designer »  pour ce nouvel espace à Solidays ?

« L’idée était de mettre en valeur la scénographie faite à base de palettes. Il  fallait donc être discret et s’intégrer au décor de la manière la plus discrète possible tout en pensant un système qui puisse animer une programmation de DJ set. »

 

Pourquoi avoir choisi les produits SGM ?

« Les produits SGM allient performance et une protection IP65. C’était exactement ce qu’il nous fallait. »

 

Quelles difficultés avez-vous rencontré lors de cette installation ? En quoi les produits SGM ont pu vous être utiles ?

« Nous devions respecter la scénographie ainsi que les contraintes de poids. A ce titre, les G-1 avaient un rôle prépondérant, suivis de près par les Q-7 car ces projecteurs ont un rapport poids/puissance extrêmement intéressant. »

 

DSCF4454

 

Quel rôle ont joué les G-Spot ? 

« Les G-Spots nous servaient à immerger le dance floor depuis le côté set DJ. Implantés de part et d’autre du Booth, ils pouvaient tour à tour couvrir l’intégralité du dance floor et venir englober tout le public du dance floor. Lorsque le lieu était en mode déambulation, ils venaient souligner les différentes tours de manière élégante. »

DSCF4461DSCF4508

Quel rôle ont joué les SixPack? 

« Les SixPack étaient le cœur du dispositif. Disposés sur toutes les verticales elles soulignaient le design de toutes les tours. Une autre partie se chargeait de souligner tous les axes horizontaux qui dans la scéno servaient de liens entre les tours verticales. Elles formaient en quelque sorte la scénographie à elles seules et comme nous avions optés pour un mode ou nous pouvions les contrôler LED par LED, elle faisaient littéralement vivre le décor. »

Quel rôles ont joué les G-1? 

« Les G1 étaient les beams du dispositif, ils étaient là pour lui donner un côté moderne. Je cherchais un beam léger et puissant et le G1 est parfait dans ce rôle. Pour être efficace, il m’en fallait un nombre suffisant et c’était le cas. Un autre avantage du G1 est qu’il est léger, donc rapide, c’est important pour donner une bonne dynamique à l’éclairage de certains DJ Set. »

Quel produit préfères-tu et pourquoi?

« Je parlerais aussi des Q-7 qui avaient eux aussi un rôle double car ils nous servaient à la fois de base couleur pour le dance floor et évidemment de strobe puissant : c’est une mission dont le Q-7 s’acquitte particulièrement bien. »

DSCF4506DSCF4471

« J’aime bien le G-1 car je trouve que c’est un produit malin qui allie IP65, DMX wireless et autonomie grâce à sa batterie. C’est un produit sans concurrence sur le marché et de plus, c’est un vrai beam qui n’a pas à rougir en terme de puissance dans un kit de lumières classique. »

Remerciements à Aldo pour son temps et ses photos. La forte fréquentation de ce nouvel espace innovant laisse à penser que Novelty reviendra poser ses flight cases pour l’édition 2017.

Crédits photo : Aldo.

Derniers produits vus

Aucun produit
0